Osez repenser le PQ

Je suis de ceux qui ont applaudi l’entrée en politique active de Paul Saint-Pierre-Plamondon au sein du Parti Québécois. Il est plus rare maintenant que des personnes de talent délaissent des carrières potentiellement lucratives pour s’investir en politique, surtout sans assurance comme l’a fait Paul.

Après la course à la chefferie, notre nouveau chef a confié à Paul le mandat de proposer d’évaluer la situation du Parti Québécois et de proposer des changements qu’il considérait pertinents.

Au terme d’une tournée qui a rencontré davantage de Québécois que celle de Faut que l’on se parle, Paul nous a livré un rapport étoffé et sans complaisance.

Plusieurs commentateurs et autres critiques du Parti ont tôt de fait de railler le rapport de Paul en disant qu’il serait tabletté comme d’autres avant lui. Or, il n’en est rien.

Malgré certains passages controversés et des remises en question parfois fortes, le Parti a permis aux militants de voter sur les conclusions de son rapport.

Une synthèse des recommandations du rapport a été soumise au Conseil national en juin dernier.

Non seulement le Conseil national a adopté la grande majorité des propositions du rapport Osez repenser le PQ en vue de la soumettre au Congrès, mais il l’a fait dans un réel esprit démocratique.

Quel parti politique québécois se permet un tel exercice d’introspection et d’honnêteté, exercice au demeurant effectué par un nouveau venu ?

La réponse est simple : aucun autre parti politique n’aurait agi comme le Parti Québécois. Un parti qui est capable de se remettre en question est un parti qui est capable d’avancer. Nous devons être fiers de notre ouverture.

La majorité des recommandations du rapport devront toutefois être mises en œuvre par le conseil exécutif national et la permanence.

Il reviendra donc au conseil exécutif national de superviser la majorité des recommandations d’Osez le repenser le PQ. Je m’engage donc à la réalisation des recommandations et à leur suivi.

Le Parti en ressortira renforci et nul ne pourra clamer que nous adoptons des rapports en vue de les tabletter.

Dans le vidéo qui suit, je vous explique quelles sont les recommandations les plus importantes à mes yeux.

Publicités